Conseil emplois

Une lettre de motivation réussie

 

Elément indispensable d'une candidature en bonne et due forme, la lettre de motivation réponde à certains règles. comme le C.V., elle doit fournir quelques informations importantes, expliquer les points forts du candidat et susciter la curiosité du recruteur. Autant de codes qu'il vaut mieux maîtriser pour mettre toutes les chances de son côté et décrocher l'entretien tant désiré.

 

 

Retrouvez ici les conseils essentiels pour réussir votre lettre de motivation.

 

1 Adapter sa lettre de motivation à l'offre pour renforcer son CV

 

La lettre n'a pas la même vocation que le CV car elle seule peut indiquer la motivation pour la fonction et l'entreprise. En faisant le lien entre le CV et le poste à pourvoir elle joue le rôle de catalyseur de la candidature:

CV et lettre se complètent, se renforcent et agissent en synergie. 

La lettre doit donner un "coup de projecteur" sur les points du CV qui correspondent à l'offre et compléter les points concordant du CV pour renforcer la candidature.


2 Une rédaction soignée sur une page maximum


Ecrire une lettre de motivation est beaucoup plus qu’un simple exercice de style et si 15 à 20 lignes suffisent, une page maximum et trois paragraphes, elle n’est pas une simple formalité et fera l'objet d’une analyse sur le fond et sur la forme. Elle doit être écrite en français correct sans faute de syntaxe ni d'orthographe et bien entendu dans un style plus professionnel que purement littéraire. 

Trouvez le juste milieu entre l'originalité qui risque de déplaire et la banalité forcément inutile.


3 Renseignez vous sur l'entreprise et son secteur


La lettre de motivation pour une candidature spontanée doit être rédigée à partir des informations captées sur la communication institutionnelle de recrutement, la presse économique et les sites web carrières où « la marque employeur » a pour objectif même de susciter des candidatures. Développez votre argumentation sur les caractéristiques de la culture de l’entreprise et détectez les profils qu'elle souhaite recruter. Même les offres d’emploi non pertinentes par rapport à votre recherche recèlent des informations précieuses. Plus vos propositions seront cohérente et reliées aux projets et à la culture de l’entreprise plus vous susciterez d'intérêt. N’en faites pas une circulaire type centrée sur vous-même et votre parcours.


4 Répondez à l'annonce point par point


La lettre de motivation pour une offre d’emploi peut être assimilée à une réponse à l'offre d'emploi qui constitue le cahier des charges du recruteur. Vous devrez argumenter votre candidature point par point : formation, expérience, personnalité sur les trois types d'informations présents dans ces annonces : l'entreprise, le poste et le profil recherché. Ayez une lecture objective mais aussi intuitive des critères requis (esprit d'équipe, capacité de négociation, rigueur) : certains critères sont absolument indispensables et non négociables d’autres sans doute moins essentiels et certains de vos points forts peuvent compenser des faiblesses.

 
5 Utilisez des mots clés spécifiques à l'entreprise/au secteur


Le principal défaut des lettres de motivation est d’être trop vague alors que le recruteur a besoin d’être rassuré…et apprécie donc les candidatures qui lui prouvent "rapidement" que son besoin a été compris en montrant à la fois un réel intérêt et des compétences.  Si des critères précis et spécifiques ont été énoncés, vous devez y répondre en justifiant d’exemples concrets issus de votre parcours. « Marketez » votre candidature en utilisant le jargon spécifique de l’entreprise, les fameux « mots clés » qui seront réellement des sésames si vous les injectez à bon escient.

10 Conseils pour un C.V réussi

Votre C.V. constitue votre carte d’accès personnelle 

au marché de l’emploi. 

Un argument suffisant pour y être attentif. 

Tenez compte des conseils qui suivent 

et vous aurez ainsi une longueur d’avance.

 

 

1. Limitez votre CV à une page et demie ou deux pages, au maximum absolu.

N’oubliez pas que des personnes devront le lire intégralement.

 

 

 

2. Structurez-le. 

Un bon C.V. contient les bonnes informations, de préférence présentées 

clairement en rubriques. Les rubriques les plus utilisées 

sont successivement : les données personnelles, la formation,

 l’expérience professionnelle, les connaissances en langues, les connaissances

 en informatique et la rubrique Divers.

 

 

 

3. Adaptez régulièrement votre CV. Tout comme votre carrière, votre CV évolue. 

Les gens changent, leur C.V. aussi. Adaptez le vôtre à temps

(par exemple après chaque formation).

 

 

 

4. Consacrez toute votre énergie à la rédaction de votre CV. 

N’oubliez pas que ce dernier est une lettre de créance 

qui ouvre des portes ou les maintient fermées. 

Votre C.V. n’est pas un document standard. 

Soyez libre d’insister sur ce qui vous semble important 

et d’y ajouter une touche personnelle. 

Ne copiez donc pas les modèles standard que l’on trouve partout. 

Utilisez-les plutôt comme un fil conducteur 

d’où vous puiserez votre inspiration.

 

 

 

5. Soyez pertinent, concis et clair. Un CV n’est pas un roman ! 

Soyez pertinent, concis et clair.

 

 

 

6. Ne mentez pas. 

Toutes les informations reprises dans votre C.V. doivent être correctes. 

Lors d’un entretien, vous serez en effet testé. 

Veillez donc à ce que votre connaissance du néerlandais soit réellement 

« très bonne » et veillez à connaître réellement

 le sujet de votre travail de fin d’études. Si vous n’avez rien fait 

pendant un an, signalez-le.

 

 

 

7. Soignez l’orthographe.

La plupart des recruteurs sont allergiques aux fautes d’orthographe. 

Logique si l’on sait qu’ils doivent chaque jour lire une kyrielle de CV. 

Pour les inconditionnels d’internet : les règles d’orthographe 

s’appliquent également aux e-mails.

 

 

 

8. Faites de votre C.V. un document clair et visuellement séduisant. 

Un employeur potentiel doit pouvoir y trouver en un coup d’œil toutes 

les informations importantes. N’utilisez pas de phrases complètes, 

mettez les informations importantes en gras et veillez à une mise en 

page équilibrée. 

Vous pouvez utiliser plusieurs types de caractères et différentes couleurs 

pour autant que cette mise en pages favorise la lisibilité.

 

 

 

9. Distinguez-vous. 

Mentionnez quelques occupations qui vous distinguent des autres. 

Une expérience de chef chez les scouts ou au patro, la création 

d’une association, l’organisation d’un événement... 

Ce sont là tous des aspects qui feront la différence 

entre vous et le candidat moyen.

 

 

10

Si vous n’êtes pas sûr de vous, demandez conseil à des spécialistes. 

(voir onglet partenaires de l'emploi dans ce blog)


La maison de l'emploi du Valenciennois a mis en place un site internet où vous pourrez retrouver une boîte à outils avec des vidéos sur la "Les Clés de l'entretien": INFO